Programme du Salon des Basques de Bordeaux

Conseils de conservation
Conseils de conservation du Jambon de Bayonne
4 mars 2019
Avec quoi déguster le jambon de Bayonne grand cru et Kintoa ?
19 juin 2019

Programme du Salon des Basques de Bordeaux

Le week-end des samedi 23 et dimanche 24 mars au H14 de Bordeaux, le Pays basque revient dans la capitale girondine pour la seconde édition du salon gourmand « Basques à Bordeaux ».

Pour la seconde année, le salon « Basques à Bordeaux » débarque ce week-end des 23 et 24 mars au Hangar 14 sur les quais bordelais. Au programme, un week-end grand public et gratuit, où l’on retrouvera les partenaires institutionnels autour de pavillons, mais aussi de nombreux stands vantant les produits du terroir.

Piments, vins, pintxos, jambons…

Du piment d’Espelette aux vins de Navarre ou d’Irouleguy, en passant par les pintxos de Guipuzcoa, la filière en circuit-court Herriko pour la viande et le pain, le jambon de Bayonne, les fromages, le chocolat, les bières basques, et bien sûr le gâteau basque, tous les ingrédients du Pays basque seront représentés, avec la possibilité de dégustations sur place.

Concerts et animations et ateliers cuisine pendant les deux jours

La culture sera fortement présente avec une série de concerts et d’animations, ainsi que des artisans d’art et des acteurs du développement durable.  » Un mélange de culture, de tradition et de modernité pour illustrer la pluralité des territoires basques « , ajoutent les organisateurs. Des ateliers de cuisine avec de grands chefs seront également affichés au menu de ce week-end alléchant, et valorisant les  » Pays basques  » dans leur diversité.

Rejoignez nous au Stand 36

Tout est bon chez Aubard !

Comme chaque année, Cédric Bergez a envoyé des produits au Salon international de l’agriculture (SIA) de Paris. Et, comme chaque année depuis 2015, le patron de la charcuterie Aubard risque d’y glaner quelques médailles (cet article a été rédigé juste avant le début du SIA). Avec son 1,97 m, l’ancien deuxième ligne de l’Aviron, mais aussi de Toulouse, de Perpignan ou de Toulon, est entré en charcuterie comme on entre en mêlée : sans hésiter.

 

Une histoire de famille, qui l’a conduit à tisser sa toile. Aujourd’hui, il compte deux boutiques bayonnaises, un autre aux Docks de la Négresse, à Biarritz, et une quatrième aux halles angloyes des Cinq-Cantons. Seul… lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *